Le métro

Le métro est comme un train fantôme, on a l’impression de le conduire quand on est à l’avant partout dans le monde. A New York il fait du bruit, j’adore le métro de New York car on peut se mettre à l’avant et quand on est en plein milieu du trajet on rencontre d’autres métros…

Décaler les obsessions

Voyager a été d’une aide immense. Lorsque  nos difficultés semblaient presqu’insurmontables ici,  là-bas, au bout du monde, dans une culture et langue différente, nous nous apaisions et pouvions passer inaperçus. De retour en France, l’appréhension re-surgissait, il faudrait rapidement accepter d’encaisser les remarques liées à son comportement hors-norme, s’excuser et  brandir la carte de la…

En toute transparence

Des vitres transparentes, intactes, larges, omniprésentes, laissent voir ce qui ailleurs dans le monde est souvent voilé, soit la vie à l’intérieur, l’intimité, le repas familial, la boutique fermée, la cage d’escalier, les enfilades de bureaux. À la tombée de la nuit, aux Pays-Bas, que l’on se trouve à Leiden ou à La Haye, c’est…